Jon Krakauer – Into The Wild

23514728_1941345732572116_496134168_o

 

Into the Wild

Jon Krakauer

10:18 – (2008)

Il avait renoncé au rêve américain. Pour vivre une aventure extrême. En 1992, le cadavre d’un jeune homme est découvert dans un bus abandonné en Alaska, au pied du mont Mckinley, loin de tout lieu habité.
Fils de bonne famille, Chris McCandless aurait dû en toute logique devenir un américain bien tranquille à l’avenir sans surprise. Mais, dès l’obtention de son diplôme universitaire, il décide de partir à l’aventure.
Après avoir fait don de ses économies à une œuvre humanitaire, il entame son périple sous un nom d’emprunt avec sa vieille voiture, qu’il abandonnera un peu plus tard. Il sillonne le sud des Etats-Unis, subsistant grâce à de menus travaux, avant de réaliser son grand projet: s’installer au cœur de l’Alaska, seul, en communion avec la nature. Mais on ne s’improvise pas trappeur, ni homme des bois…

Ce parcours dramatique d’un jeune homme qui a voulu vivre jusqu’au bout son impossible idéal est retracé par Jon Krakauer, l’auteur du best-seller tragédie à l’Everest. Livre-culte dans le monde entier, Into the Wild a d’emblée fasciné Sean Penn, qui en a réalisé une adaptation cinématographique applaudie par la critique américaine.

(Retrouvez mon avis en bref à la fin de l’article)

Je viens tout juste de refermer mon livre au moment où je vous écris. Into The Wild se révèle être un réel coup de cœur littéraire. Pas de biographie linéaire ici, pour ceux qui auront (tout comme moi) vu au préalable le film éponyme de Sean Penn, vous ne “lirez pas le film”. Nous ne sommes pas face à une simple biographie un peu romancé de Chris McCandless où nous pourrions simplement suivre le parcours en Alaska. Jon Krakauer ne s’efface pas devant son sujet bien au contraire, et finalement c’est bel et bien lui que j’ai découvert, et non Chris.

L’auteur prend directement part au roman, il est l’un des premiers à avoir raconté l’histoire de McCandless à la presse et à en être fasciné. Et au travers du livre il ne cherche à répondre qu’à une question : Pourquoi ?

Pourquoi ce jeune homme en parfaite santé mentale et physique s’est-il retrouvé mort dans un bus abandonné en Alaska ?

Alors on suit Chris durant son voyage au travers des Etats-Unis et de ses rencontres, toujours accompagné de l’auteur et de sa réflexion. Et en analysant, découvrant et suivant le jeune homme, c’est Jon Kraukauer qui se dévoile au lecteur.
C’est cela qui m’a profondément marqué dans sa plume, on sent l’auteur, à chaque mot et à chaque virgule. Pas de grande description lyrique de la nature ou de l’âme éventuellement torturé du personnage principal mais une sincérité dans le désir d’expliquer qui il était, quitte à écorcher profondément l’image de son sujet.

Into the Wild, s’avère alors plus tenir de l’enquête que de la biographie, car c’est à un véritable travail d’investigation que Jon Kraukauer s’est livré. Nous découvrons les témoignages de la famille de Chris, des gens qu’il a rencontrés, ses lettres mais également les passages des livres qu’il a surlignés lui-même… et doucement au fur et à mesure des pages se dessine Chris McCandless, alias Alexander Supertramp. Et l’auteur se confond doucement au sujet, s’il ne l’a pas connu de son vivant la connexion ressentie révèle quelque chose qui émane de tout le roman : Jon Krakauer se reconnait dans la figure d’Alexander Supertramp, et en lui toute une partie de la jeunesse.

“J’étais jeune et passionné comme lui.(…) Peut-être leur rappelle-t-il un peu trop ce qu’ils étaient alors ?” avance un ami de Jon Krakauer afin d’expliquer la vague de critiques envers Chris après sa mort et la fascination qu’il exerce encore.

Je m’attendais à un livre à la On the road, qui donne envie de partir à l’aventure sans sous dans un pays inconnu. Mais Into The Wild évite tous les clichés du genre, je vous l’ai dit nous ne sommes pas sur une simple biographie ou prévaut le sujet. Nous sommes témoins de destins intimement lié au travers de ce livre. Et le nôtre croise le leur le temps de la lecture…voir bien plus.

En bref :

J’ai beaucoup de mal à vous transmettre les émotions que m’a fait vivre Into The Wild…je sors de ma lecture et je débute dans l’écriture de chronique…les deux ne font peut être pas bon mélange.
J’ai adoré la plume de l’auteur, c’est ce que je retiens le plus de ma lecture, n’hésitez pas, lisez le et vivez l’aventure.

 

5 thoughts on “Jon Krakauer – Into The Wild

    • J’ai vraiment été surprise par le livre, je m’attendais juste à lire une biographie en fait…
      Si tu le lis n’hésite pas à venir me donner ton avis par mon message, je le publierai toussa toussa ahah

      merci pour tes petits mots ^^

      Like

  1. Pingback: Pierre Lemaître – Au revoir là-haut | Livre'sse

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s